How Soil Health Influences Our Health

Comment la santé du sol influence notre santé

Tout commence par la santé du sol.

24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, le dioxyde de carbone et d'autres gaz sont recyclés dans le sol à partir de l'atmosphère. Certains gaz restent dans le sol, d'autres sont renvoyés dans l'atmosphère. Habituellement, les plantes sont les «intermédiaires» pour cela par le biais de la transpiration (transpiration en termes végétaux), de la photosynthèse et de la croissance des racines. Lorsque le sol est sain, le cycle des nutriments s'y déroule, les rendant disponibles pour les plantes et les cultures. Nous en profitons en raison de la valeur nutritive plus élevée de ces cultures. Tout fonctionne par cycles. La plante augmente ses relations symbiotiques avec les micro-organismes du sol. Cette relation d'augmentation profite à la plante avec les nutriments essentiels dont elle a besoin en temps opportun, ce qui la rend vigoureuse et capable de résister aux stress. La plante capable de pousser des feuilles plus fortes et plus grosses augmente la photosynthèse qui augmente son apport en CO2. Cet apport de CO2 se traduit par des sucres et des protéines retransférés dans le sol sous forme d'exsudats qui nourrissent ces micro-organismes avec lesquels la plante crée des relations symbiotiques.

Santé intestinale et santé du sol

Le complexe de micro-organismes, de particules minérales, de substances humiques et de pores d'air et d'eau que nous appelons « sol » est un miroir de la microfaune de notre intestin. La complexité de notre microfaune est déterminée en grande partie par ce que nous mangeons. Si nous avons une alimentation riche en aliments hautement transformés, notre microfaune intestinale en sera le reflet. Si nous ne nourrissons pas notre intestin avec des aliments variés, notre microfaune intestinale sera limitée. Avez-vous déjà eu l'expérience d'aller à un repas-partage, mangé l'offre de quelqu'un qui était délicieuse, pour ensuite rentrer à la maison et avoir des problèmes intestinaux ? Votre biome intestinal n'avait pas les micro-organismes pour digérer quelque chose dans ce plat, probablement une épice particulière.

Une alimentation riche en nutriments vous sera bénéfique de 2 manières :

  1. Meilleure santé
  2. Capacité à digérer des aliments qui ne font pas habituellement partie de votre alimentation

Ainsi, vous n'aurez pas à vous soucier de la plupart des problèmes digestifs.

Le sol a un biome, tout comme nous. Les aliments hautement transformés en «sol» signifient des engrais synthétiques. Les plantes absorbent l'engrais mais ne dégagent pas d'exsudats pour les micro-organismes du sol. Les exsudats racinaires sont la nourriture des micro-organismes, et au fur et à mesure que le temps passe et que des engrais sont ajoutés, il y a moins de micro-organismes car la plante a cessé de les nourrir. À un moment donné, le sol devient de la terre parce que les seuls êtres vivants qu'il contient sont les racines des plantes, qui dépendent de l'engrais chaque année.

Recycler les nutriments d'un sol sain pour des cultures saines

Les agriculteurs connaissent la valeur du cycle des éléments nutritifs à la fois pour la nutrition et pour les économies de coûts. Lorsqu'une bonne culture de couverture est plantée, elle empêche le sol de s'éroder, retient l'azote dans le sol et retient l'eau sur un sol sablonneux ou crée des canaux d'eau dans l'argile, autant d'avantages pour l'agriculteur. Il améliore également la valeur nutritive du sol en créant une communauté microbienne active. Dans cette couverture, un agriculteur peut planter une culture commerciale en sachant qu'elle peut supporter des conditions météorologiques extrêmes tout en dégageant un profit.

Mais une culture ne peut être saine que si le sol est sain. Si vous êtes un agriculteur qui nourrit votre sol avec des «aliments transformés», c'est-à-dire des engrais synthétiques, vous devrez commencer à sevrer vos champs. La durée pendant laquelle vous avez nourri votre sol avec des «aliments transformés» détermine votre prochaine étape. La première chose que vous devez faire est de faire analyser votre sol. Vous ne pouvez pas connaître la route vers votre objectif si vous ne savez pas où vous êtes. L'objectif d'un agriculteur régénérateur est de créer un réseau trophique du sol sain, riche en matière organique et soutenant une abondante diversité microbienne de bactéries, champignons, protozoaires, nématodes, vers de terre, etc., qui recycleront les nutriments dans le sol et nourriront les plantes dans un relation mutualiste. Un biome du sol plus sain (réseau trophique du sol) est capable d'aider les plantes à se protéger contre les maladies et les dommages causés par les insectes. Cela permet également aux plantes d'absorber les nutriments, de sorte que les cultures sont riches en nutriments.

Conserver les hyphes fongiques pour les aliments riches en nutriments

Les sols biologiquement actifs agissent comme des cycles de nutriments, mais lorsque le sol est labouré ou labouré, cette biologie est endommagée ; les hyphes fongiques sont détruits. Le cycle des nutriments diminue fortement. Les pédologues comme Christine Jones réanalysent l'accusation selon laquelle les aliments d'aujourd'hui ont une valeur nutritionnelle inférieure à celle d'autrefois. Elle croit que :

"Le problème provient des conditions du sol qui ne sont pas propices à l'absorption des nutriments. Les minéraux sont présents dans le sol mais ne sont pas disponibles pour les plantes car la biologie du sol qui facilite cela a été perturbée par un travail intensif du sol."

85 à 90 pour cent de l'absorption des éléments nutritifs par les plantes est médiée par des microbes dans des sols biologiquement sains. La gestion des cultures telles que le travail du sol, la pulvérisation d'« icides » et la fertilisation sont responsables de la diminution de l'activité microbienne dans le sol et de la perte de nutriments dans notre alimentation. La communauté microbienne facilite l'absorption optimale des éléments nutritifs des plantes. Elle accuse les pratiques agricoles conventionnelles de la diminution nutritionnelle de notre alimentation.

Le sol est la clé - un sol sain. Les pratiques agricoles régénératives font de la santé des sols la principale priorité. Lorsque le sol est sain – les aliments cultivés sont sains – et lorsque vous mangez ces aliments riches en nutriments, vous êtes en meilleure santé.

Le cycle des nutriments commence avec le sol, pour planter, pour vous, et votre compost recommence le processus. C'est un cercle qui crée plus de fertilité à chaque rotation.

Publié dans: Soil For Humanity, Soil Health

« Retour à Sol pour l'humanité

Bienvenue à 'Soil For Humanity' !

"Soil For Humanity" est une organisation crée par Rogitex en tant que ressource éducative sur les pratiques agricoles biologiques et durables.

Stay "In The Know"

by Subscribing To The Soil For Humanity Blog

Articles récents du blog

Generational Farming – Shifting the Standard for Sustainable Succession
Generational Farming – Shifting the Standard for Sustainable Succession
Encouraging a new generation of sustainable farming practices that ...
Reducing Fertilizer Use on Your Farm – The Alternative Solution That is Gaining Momentum
Réduire l'utilisation d'engrais sur votre ferme - la solution alternative qui prend de l'ampleur
Comment pouvons-nous réévaluer notre utilisation d'engrais dans l'a...
Pollination 101
Pollinisation 101
Explorer l'importance des pollinisateurs et comment nous pouvons en...
Beneficial Fungi & Disease Prevention
Champignons bénéfiques et prévention des maladies

Lorsque vous utilisez le mot "champignon", ne voyez-vous que des...

Catégories d'articles de blog

  • BBB - Better Business Bureau Rating A+
  • florida fruit and vegetable association
  • approved by ecocert inputs
  • CDFA - regisetred organic input material
  • western growers
  • OMRI listed for organic use